Les As-troll' Cafés (2015-2016)

Publié le par JD

Ce blog n'est pas un résumé des soirées - chacun en retient ce qu'il veut ou peut, mais veut être un complément ou un prolongement de réflexion, avec des références bibliographiques, des liens, etc.

Il y a désormais 4 lieux :

Montpellier, Lyon, les Cévennes, Crest (le tout nouveau)

Présentation de Marin :

" Les A-STroll Cafés sont des rendez-vous réguliers, ouverts à tous, destinées à introduire le public aux mouvements des astres dans le ciel et au sens que cela représente pour les humains.

Amateurs éclairés ou simples curieux, ce rendez-vous permet de se retrouver et de partager, de parler de la période à venir (tendances générales, ambiance, implications humaines…), de faire le point sur l’interrelation permanente de l’Humain et du Cosmos.

L’astrologie évoquée est une Astrologie Traditionnelle Mutante… Traditionnelle, parce que les transmissions multiséculaires ont été éprouvées par de nombreuses générations d’astrologues, et que cela représente le meilleur de ces transmissions. Mutante, parce qu’il ne s’agit pas de répéter le passé, mais d’oser innover en intégrant les nouveautés, les découvertes astronomiques récentes, ainsi que tout le potentiel de mutation déjà présent.

Les AS-Troll Cafés* existent à Montpellier depuis 25 ans, à Lyon depuis 5 ans, et au Vigan depuis 1 an. Ils ont vocation à susciter la rencontre, l’échange, le débat, la confrontation autour de cette langue des astres qui est le témoignage de notre rapport d’homme au cosmos et de l’unité de l’Univers…

L’A~STroll Café* des Cévennes a ceci de particulier qu’il est, vu le contexte, intensément expérimental et participatif. L’animateur est assisté par le « GANG Astro » (Groupe des Astrophiles Nouveaux et Généreux), groupe de volontaires participant à la préparation des soirées et de certaines surprises… C’est ainsi qu’il y eut des performances et des concerts surprises, toujours en rapport évidemment avec le sujet de la langue des astres. "

La rubrique des liens vidéos est constamment mise à jour (même si la date de création de la page reste inchangée).

N'hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires pour que chacun en profite !

Rappel du site de Marin :

http://www.marindecharette.com/

Chaine youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCJ69cC0mWlEetWdDSbb5Wmg

Extrait d'une des rares vidéos d'un Astroll'Café :

https://www.youtube.com/watch?v=yhvmxWejZQQ

...........................................................................................................

Compilation des Introductions aux mois données par Marin dans les mails :

Février 2016

chaque année, vers le 6 février, débute la période du printemps dit "chinois"... Je préfère parler des saisons "dynamiques" (chinoises) et des saisons "statiques" (occidentales), étant donné que les saisons (occidentales) statiques sont basées sur les rapports équinoxiaux et solsticiaux (donc, les rapports déterminés par la Terre et le Soleil), alors que les saisons (chinoises) dynamiques rendent mieux compte des dynamiques de la Nature. C'est ainsi que le printemps dynamique, qui dure 72 jours comme les autres saisons, va environ du 6 février au 17 avril.
Cette saison est celle du Bois, de Jupiter, de la couleur verte ou bleu-verte. C'est la période où la sève recommence à bien circuler et les bourgeons à gonfler (et pas que les bourgeons, n'est-ce pas).
C'est la résurgence de la Nature et le temps des renaissances...
Cette année, le début de ce printemps dynamique coïncide presque avec la Nouvelle Lune du Verseau, (lundi 8, à 15h40), qui marque le début de l'année chinoise du Singe de Feu. Lequel Singe est sautillant, surprenant, instable et toujours là où l'on ne l'attendait pas ou plus... Bien sûr, les généralités que l'on peut lire ici ou là, sur cette année du Singe, sont faites pour l'amusement, étant entendu que les généralités n'ont guère de portées réelles (sauf commerciales), pas plus en Orient qu'en Occident. Néanmoins, ce qui ressort de ce qu'on peut lire ou entendre, c'est que tout le monde s'attend à... de l'inattendu ! Serait-ce alors une année paradoxale qui s'amorce ??
Toujours est-il que cette N.L. sera au carré de Mars/Scorpion (c-à-d en tension forte), pendant qu'un petit triangle se dessinera dans le Ciel (Jupiter/Vierge-Mars/Scorpion-Vénus/Capricorne) : l'ensemble promet d'être passionnant, puissant, palpitant !... Mais, ce qui m'interpelle c'est que l'énergie de Jupiter, qu'on regarde en priorité puisque la saison de Jupiter en sera à ses débuts, sera alors importante, certes, mais quelque peu affaiblie. En fait, ce sera surtout Mars qui mènera la danse ! Et Mars est l'astre rouge du Feu, de l'été. D'où l'idée que ce temps du renouveau, qu'est le printemps, commence surtout par une rupture (carré de Mars), cette rupture précipitant quelque chose en avant, brouillant les repères et témoignant d'un chaos assez étrange, lequel sera fécond et créateur pour certains ou stérile et destructeur pour d'autres. En avant ! En avant ! semblent dire les astres (ceci est une parole martienne...).
(Il faut savoir que Mars est planète de la destruction ou du rythme, selon ses capacités de mort ou de musique.)
J'écris ceci en regardant les positions des planètes, mais si je regarde au dehors, dans les Cévennes, on jurerait que c'est l'automne qui commence : le gris humide, le pleuvinement nostalgique, le romantisme mouillé ont des relents automnal. Ce serait donc qu'il n'y a plus de saisons... Ma grand mère disait cela. Ma grand mère n'est plus. Conclusion : il n'y a plus de grand mère ni de saisons !!!
D'où cette nouvelle conclusion, provisoire : en 2016, nous allons commencer à nous passer de la raison, des saisons et des recettes de grand-mères... Quant à février, il se termine en apothéose, par la conjonction du Soleil et de Neptune, en Poissons (le dernier jour du mois), qui a des résonances universelles et une odeur sans borne de totalité très émotionnelles, ce qui résume toutes les déraisons et toutes les raisons d'aller en avant, en avant...

...........................................................................................................

Janvier 2016

En 2016, les forces de transition et de passage vont rugir, elles seront comme un cheval excité, instable, irritable et réactif : l'occasion d'un bond en avant pour ceux qui tiendront les rennes et/ou qui seront favorisés par la grâce... En ce cas, le vent est un meilleurs allié que les croyances ou les certitudes qui se révèlent de faux dieux et des idoles creuses. Alors, croire qu'il faut se tenir prêt n'est qu'une crispation de plus : on n'est jamais prêt pour l'inouï, les réponses préfabriquées et les garanties préparées ne sont que des gadjets inutiles. La seule valeur est celle de l'être qui ne se calcule pas ni non plus se mesure... Etre est à la portée de tous et de chacun mais pas de n'importe qui !

La suite, le reste et les détails à l'AS-Troll Café,
le lieu où les astres redeviennent
verbe pur...

Hi ! Ha ! Ho !
...et joyeux renouveau de lumière !!!

***********************************************************

Décembre 2015

Les deux moments naturels qui rythment un mois sont la Nouvelle Lune et la Pleine Lune. En décembre, la N.L. aura lieu
le vendredi 11, à 11h31 (à Montpellier, AS en 11° Verseau - le onzième Signe : que de Onze dans l'air !...) ; et la P.L. le vendredi 25, à 12h13 (Montpellier : AS en 22° Poissons). Les différences vibratoires entre ces deux moments du cycle soli-lunaire seront terriblement marquantes.
- La N.L. est en soi un temps d'intériorisation et de retour vers soi (il s'agit du moi individuel, normal & banal). De même,
la Terre se replie vers elle-même et semble moins réceptrice des influences du cosmos : arrêt du temps et repliement de l'espace... C'est en N.L. que se prennent, consciemment ou non, certaines résolutions à venir. Et c'est aussi en N.L. que l'on revisite sa grotte intérieure.
- La P.L. est en soi un temps d'extériorisation et d'exploration des autres. On part plus facilement à la rencontre du monde dont les couleurs semblent beaucoup plus vives. De même, la Terre s'ouvre comme une fleur et semble danser vers le cosmos et avec lui... C'est en P.L. que s'actualisent les actes et que se rencontrent et se confrontent les consciences. Et c'est aussi en P.L. que l'on vérifie ses alliances.
- La N.L. du 11 décembre montre une exacerbation des tensions intérieures : Lune-Soleil en Sagittaire se frittent avec Jupiter en Vierge, marque de séparations et de divorces. L'élan du Sagittaire est en désaccord avec le besoin de contrôle que Jupiter en Vierge exerce maladroitement, voire injustement. Parallèlement, Mars/Uranus en opposition, en Balance/Bélier montre que certains éléments ou individus ne rentrent pas dans le cadre, ne joue pas le jeu et demeurent en marge des règles ; le carré à Pluton au milieu du Capricorne signe l'irréductibilité de ces attitudes et de ces critiques.
Autrement dit, il n'y a pas de consensus ni d'harmonie globale...
- La P.L. du jour de Noël a une toute autre ambiance. Sans entrer ici dans les détails (puisqu'on fera cela pendant l'AS-Troll Café), on peut cependant remarquer la position particulière de la Lune, pleine de lumière, seule planète à éclairer cette nuit de Noël. Le 24 à Minuit, on aura, par conséquent, l'oeil de la Lune ouvert au maximum et regardant la Terre. Miroir céleste, renvoyant les effluves cosmiques vers la Terre, cette Lune permettra une jonction entre le conscient (Soleil) et l'inconscient, ou autrement exprimé, entre les valeurs diurne et les valeurs nocturnes. Le jour n'est jamais
aussi beau que quand il est ombré par les puissances de l'inconnu, et la nuit n'est jamais aussi féconde que quand elle est touchée par les rayonnements de la lumière. Etant donné que pratiquement toutes les planètes sont actuellement dans
une moitié du Zodiaque, la Lune à elle seule assurera, par sa présence dans la partie vide, l'harmonie de l'ensemble : pensons-y quand nous la regarderons et nous lui parlerons pendant cette Nuit magique et sainte qui est celle de Noël, Noeos Helios : Nouveau Soleil, gage du renouvellement des forces de lumière dans l'année à venir.

...........................................................................................................

Novembre 2015

Toutes les planètes visibles sont en Vierge-Balance-Scorpion-Sagittaire : elles avancent vers le Capricorne,
par conséquent le cercle de ces planètes est de plus en plus bas sur l'horizon : elles se rapprochent de la Terre comme pour signifier une sorte de passage en revue de nos conditions terrestres. Pendant ce temps, toutes les planètes invisibles (Pluton, Cérès, Neptune, Kiron, Uranus) ont le mouvement inverse ; si on les voyait, elles sembleraient s'élever de plus en plus haut dans le ciel. Ce double mouvement (visibles qui se rapprochent, invisibles qui s'éloignent) coïncide avec un état du monde où tout semble indiquer une séparation de l'humanité... En effet, la vieille humanité s'accroche à un modèle complètement obsolète, qui ne convainc presque plus personne, mais ce modèle est toujours à peu près en place bien que le nombre de gens désillusionnés devient chaque jour plus vertigineux...
Par ailleurs, schématiquement, une partie s'enfonce dans un matérialisme extrêmement dense, tandis qu'une autre partie décolle en direction d'un spiritualisme très éthéré. Ce déchirement symbolique se traduit par des conditions énergétiques de plus en plus difficiles, et nombreux sont les témoignages de gens qui dorment mal, ont mal à la tête, sont agités et peinent à trouver le repos et l'harmonie...
En plus de cela, plus de la moitié des planètes sont dans les Signes Mutables, surtout Vierge-Sagittaire-Poissons, accentuant encore l'idée d'un passage et la nécessité de jouer les funambules en composant avec des forces contraires. Ces contradictions, parfois violentes ou désespérantes, surtout si elles sont vécues au premier degré, peuvent aussi être entendues comme un appel à changer de logique, de paradigme, de vision et de tout. En effet, qu'importent les soubressauts de la chenille au regard du papillon !!!
.........................................................
Quelques repères importants en novembre :
- Vénus conjoint Mars 24° Vierge : mardi 3 novembre. Les lignes bougents, en particulier dans l'intime.
- Puissants échanges entre la Vierge et le Scorpion, la Balance et le Sagittaire : du mercredi 11 au vendredi 13. Tentatives de reprises en main.
- Très importante Pleine Lune (me.25, 23h45), en combinaison avec le carré Saturne-Neptune (j.26, 13h19). L'enfant-né-sans-parent : il s'écroule ou s'émancipe... {Cet aspect concerne beaucoup notre p.d.g. (président dit de gauche), donc la France entre autre.}

...........................................................................................................

Octobre 2015

Pour octobre, après cette rentrée quand même assez chaude et intense,les planètes se partagent en deux, un peu comme notre chère planète : les visibles d'un côté (de fin Lion à début Sagittaire), et les invisibles de l'autre (Pluton, Crérès, Neptune, Kiron, Uranus : en Capricorne, Poissons, Bélier). Ce mois-ci, les deux Signes très occupés sont la Vierge (oppositions en Poissons surtout à Neptune) et la Balance (opposition à Uranus). Importance extrême, donc, des axes Vierge/Poissons et Balance/Bélier. Par conséquent, importance de l'axe de la Mère cosmique et des forces terrestres et célestes d'amour, ainsi que de l'axe de la relation et des forces de la Justice. Bien sûr, l'amour ou la peur, et la justice ou l'absurdité.
Et nous qui mettons, partout ou cela est possible, la joie solaire, libre et indomptable...
Vous en êtes ?
......................................................................................................................
Nouvelle Lune : mardi 13, 2h07', en 19° Balance.
Pleine Lune : mardi 27, 13h06', en 3° Taureau.
......................................................................................................................

Septembre 2015

(Comme prévu, Jupiter a bien quitté le Lion pour entrer en Vierge le 11 août !). Reste Saturne, la dernière des planètes lentes ou semi-lentes qui doit quitter un Signe Fixe, le Scorpion, et rentrer en Sagittaire : cette prédiction se réalisera le vendredi 18 septembre. A partir de cette date, pendant plus d'un an, le principal des planètes fera tout un turbin pas possible dans les Mutables en particulier (Gémeaux-Vierge-Sagittaire-Poissons). Bien sûr, qui est travaillé a une chance de devenir cultivé ! Et cette "mutabilité" mise en avant correspond à des situations plutôt incertaines, des changements-transformations, des fluctuations, des déchirements et des rencontres, des amalgames originaux ou douteux. Quatre mots résument tout cela : abandon des repères habituels... Un mot résume ces quatre mots : passage... Et ce mot se divise lui-même en deux : (le) pas (du) sage.
Comme août (mais différemment), septembre est le mois le plus important de l'année. Et, il démarre sur les chapeaux de roue : le 1er septembre, Soleil face à Neptune en Vierge/Poissons (on se met à douter de la virginité de la Vierge et l'on s'interroge sur la poisse des Poissons - - ou bien, comme Moïse, on franchit la mer rouge-sang, ouverte en deux, et on passe victorieusement sur l'autre rive...). Le même jour, d'ailleurs, Mars est rejoint par Vénus au milieu du Lion (et ils s'embrassent à bouche folle). N'est ce pas un formidable début pour une rentrée ? Passage & passion...
Une des autres particularités remarquables de ce mois de septembre est la venue de deux éclipses : le dimanche 13 septembre en début de journée (éclipse partielle de soleil, en 20° Vierge) ; le lundi 28 septembre (éclipse totale de lune, en 4° Bélier). C'est la seconde éclipse qui sera ultra significative. On pourra la voir en France et elle devrait être particulièrement théâtrale étant donné que la Lune sera à son périgée, donc très grosse. Cette grosse Lune est condamnée à disparaître dans la nuit, ce qui fait toujours effet ! La disparition totale est prévue grosso modo entre 4h11 et 5h23 (heures légales). Ce qui fait, en perspective, UNE NUIT BLANCHE POUR UNE LUNE NOIRE. Habituellement, c'est l'inverse, mais j'ai l'habitude de dire qu'il est bon de changer d'habitude ; eh bien, à la fin septembre ce sera fait.
P.S. : "Comme les habits, les habitudes gagnent à être blanchies..."
Bonne lessive !!!
...........................................................................................................
Soleil opposé Neptune : mardi 1er, à 5h40' (8° Vierge-Poissons).
Mars conjoint Vénus : mardi 1er, à 7h05' (14° Lion).
Mémé Suzon plein à ras-bord : mardi 1er, de 20h à 22h...
Nouvelle Lune/éclipse partielle : dimanche 13, à 8h42' (20° Vierge).
Jupiter opposé Neptune :jeudi 17, à 8h57' (7°59' Vierge-Poissons).
Saturne en Sagittaire : vendredi 18, à 4h46'.
Pleine Lune/éclipse totale : lundi 28, à 4h52' (4° Bélier).

...........................................................................................................

Août 2015

Août est l'un des mois les plus important de l'année en ce sens qu'il constitue une étape et le début d'une nouvelle période qui va se déployer dans les mois à venir, jusqu'en 2016 et même au-delà... Quelque chose s'est déjà amorcé en juillet, mais c'est bien en août que le passage va commencer à se réaliser (et que la rentrée sociale, économique, politique, diplomatique, etc, va aussi s'amorcer). Astrologiquement, on peut voir que les deux planètes "majeures", Jupiter et Saturne, sont sur le point de changer de Signes, quittant les Fixes pour entrer dans les Mutables : Jupiter, le premier, sortira du Lion le mardi 11 août et pénétrera en Vierge à 13h12. Saturne s'extraira du Scorpion pour rejoindre le Sagittaire le 18 septembre. A partir de ces moments, ces astres et d'autres feront tout un travail profond et diversifié dans les Signes Mutables (Gémeaux-Vierge-Sagittaire-Poissons) pendant un an et plus...

Pour évoquer en quelques mots ces nouvelles perspectives qui commencent à peine à s'allumer, on pourrait dire que le travail des Mutables s'annonce complexe et crucial. Est-ce la peine d'ajouter qu'il concerne tout le monde, quel que soit son Signe solaire de naissance, son AScendant, la position de sa Lune de naissance et le reste ? D'autre part, il n'y aura plus aucune planète lente en Fixe pendant plus de deux ans... Quand on sait que ce sont les Signes Fixes (Taureau-Lion-Scorpion-Verseau) qui assurent la pérennité des formes, on peut comprendre la période d'instabilité formelle dans laquelle nous entrons. Non pas pour gagner une douce période d'épanouissement tranquille du monde, comme le disent quelques ahuris cosmiques confondant le jeu du monde avec le happy end d'un film d'animation pour adolescents rêveurs, mais véritablement pour le meilleur et pour le pire. Le tout étant de ne se laisser attraper ni par le pire ni par le meilleur. (Vouloir le meilleur en évitant le pire est très à la mode, mais c'est immature car le meilleur est attaché au pire comme le plat à déguster avec la vaisselle à nettoyer...).

Quand aux Signes Mutables, ils concernent essentiellement la question des frontières et, d'une manière générale, la relation à l'autre : relations d'individu à individu, de peuple à peuple, de l'humain au non humain et, pourrait-on dire, relation du familier à l'étranger. Par conséquent, c'est le moment de commencer à vérifier si votre familier le plus intime n'est pas un extra-terrestre, par exemple, ou l'inverse, ou si la mouche qui passe n'est pas un drone ultra-moderne. On ne sait jamais !! Dans le même genre d'idée, regardons-nous dans le miroir en nous demandant si ce reflet est nous-même ou un étranger (les deux réponses sont possibles, mais il faut savoir qui parle à qui...). Bonne chance !!!

Jupiter carré Saturne exact mardi 3, en 28° Lion-Scorpion ; Nouvelle Lune en 21° Lion, vendredi 14, 16h55 ; Pleine Lune en 6° Poissons, samedi 29, 20h36

...........................................................................................................

Juillet 2015

Pendant ce mois, l'ensemble des planètes visibles va se trouver dans des Signes d'Eau et de Feu, (deux éléments incompatibles), : entre le 8 à 20h53 et le 19 à 0h39, le Soleil, Mercure et Mars en Crabe (EAU), Vénus et Jupiter en Lion (FEU), et Saturne en Scorpion (EAU). Ajoutons les deux grands transparents : Uranus en Bélier (FEU), Neptune en Poissons (EAU). La Lune ne compte pas de la même manière, (parce qu'elle change de Signe tous les deux jours et demi), cependant elle sera en Bélier les 8 et 9, en Crabe puis en Lion du 14 au 19. D'une certaine façon, cette exagération de l'Eau et du Feu et cette absence de Terre (son manque empêche l'Eau de trouver un territoire et une forme) et d'Air (son manque empêche la circulation et l'épanouissement du Feu) entraîne un déséquilibre certain. Mais le déséquilibre est aussi ce qui permet d'avancer ! A condition, évidemment, de ne pas déraper...
Le Crabe et le Lion - les deux Signes pleins de planètes en ce chaud juillet -, sont les Signes de la Lune et du Soleil : donc, des Signes de lumière... On est dans l'une des deux séquences lumineuses du Zodiaque : celle des fruits, les fruits intimes, qui sont ceux du Crabe ; et les fruits d'estimes ou extérieurs, qui sont ceux du Lion. En ce sens, depuis le jour du solstice le 21 juin, on est dans une des périodes annuelles qui permet le retour vers soi. Dans notre société, c'est le temps des vacances, en principe du vide en soi (ce qui est difficile dans une société mercantile et affairiste). Cette année, Jupiter vit ses derniers jours en Lion et Saturne en Scorpion : ces deux astres, les plus lents des visibles, ne seront bientôt plus dans ces Signes Fixes. Le changement est pour cet été. Avant la rentrée, quelque chose aura changé.
Pendant tout l'été, on continuera de voir dans le ciel, en tout début de nuit, Vénus et Jupiter quasiment côte à côte (les deux planètes à la lumière blanche, à l'Ouest, relativement bien au-dessus de l'horizon actuellement). Ces deux là vont être trois fois en conjonction. C'est peu fréquent puisqu'en général la conjonction a lieu une seule fois tous les treize mois environ.
Que veulent nous dire ces dieux lumineux ? Sur quoi insistent-ils ? Leurs lumières cumulées est attractive cependant qu'elle attire vers un décor qui reste souvent à traverser.
- Première conjonction dans la nuit du 30 juin au 1er juillet (en 21° Lion), au trigone d'Uranus : intense, brillant et excité !
- Deuxième dans la nuit du 4 au 5 août (28° Lion), au carré de Saturne : profond, sérieux et serré !
- Troisième le 25 octobre au soir (15° Vierge), non loin de Mars (18° Vierge) : complexe, labyrinthesque et retenu !
A noter qu'entre la deuxième et la troisième conjonction, ces deux planètes auront basculées de l'autre côté du Soleil : on ne les verra plus le soir, mais le matin...
Juillet est, par conséquent, l'occasion d'un début de récapitulation : avec le Crabe qui est Signe de mémoire, avec la remontée de la nuit et le jour qui recule, l'imagination peut rejoindre la raison, les perspectives peuvent plus aisément se retourner, et la réponse à la grande quête du qui suis-je peut commencer à se chercher (à condition de dépasser les chatoiements du décor et les mirages des fausses pistes) non dans le reflet des regards à la plage mais dans le trou noir des silences célestes...

...........................................................................................................

Juin 2015

Le mois de l'année a dans l'ensemble une couleur beaucoup claire et lumineuse que les autres mois de l'année. Les planètes rapides et semi-rapides sont en Gémeaux-Crabe (un peu)-Lion. Saturne reste à l'écart, (cependant relié par un trigone de Vénus le 6), et quitte le Sagittaire pour revenir quelques mois en Scorpion. Il ne bloque plus le mouvement comme il l'a fait plusieurs fois en mai. Pluton est tout à fait isolé (aucun aspect exact avec lui). Bref, l'énergie tend à revenir plus librement, tandis que la dynamique générale se gorge plus facilement d'enthousiasme, nonobstant quelques configurations un peu plus contradictoires en fin de mois.

A noter entre autre ceci (qui sera, bien sûr, développé à l'AS-Troll Café) : le 5, en fin d'après-midi, Vénus rentre en Lion où elle finira par rejoindre Jupiter le 1er juillet. Pendant tout juin, ce sont donc les deux "planètes de lumière" qui nourrissent le Lion, Signe du trône de tous les pouvoirs et réceptacle de tous les coeurs d'or, (sans méconnaître que la lumière seule peut autant mener à une illumination bienfaisante qu'à une illusion aveuglante), d'où un effet particulier dans ces axes-là... Ce courant alimente aussi, par trigone et sextile, le Bélier, les Gémeaux, la Balance et le Sagittaire, en leur (re)donnant une impulsion brillante et puissante.

A regarder chaque soir(1), dès le coucher du Soleil, le rapprochement progressif de ces deux astres dans la direction de l'Ouest. Vendredi 19 et, surtout, samedi 20 au soir, le mince croissant lunaire renaissant sera dans leur voisinage...

Ce sera à peu près dans la même période (fin juin/début juillet) qu'Uranus viendra soutenir Jupiter et Vénus par un trait de feu du Bélier au Lion. Fulgurance dynamique dont la phosphorescence intrépide se fera sentir, par moment, entre le dernier tiers de juin et le premier tiers de juillet. De quoi ouvrir les coeurs ou faire péter les têtes.
A chacun de choisir son centre . . .
(Et sa péri-féérie !)

...........................................................................................................

Mai 2015

Première remarque : nous sommes sortis de la période d'éclipses et l'intensité du fameux carré Uranus-Pluton commence à nettement décroître... On n'est évidemment pas sorti pour autant de la Grande Auberge Cosmique : en fait, on change seulement de crèmerie, si je puis dire en empruntant mes métaphores au domaine campagnard et à l'alimentation, histoire d'ouvrir l’appétit pour la suite.

En fait, la danse des astres introduit aux couleurs du carré Saturne-Neptune (qui sera exact fin novembre), et concerne particulièrement le premier décan des Signes Mutables (Gémeaux-Vierge-Sagittaire-Poissons). Ce carré étant relancé par les planètes qui passent en Gémeaux : Vénus (fin avril - on vient de le sentir), puis, en mai, Mercure, Mars, le Soleil, et encore Mercure qui reviendra sur ses pas, forment successivement un axe de tension Gémeaux-Sagittaire, face à Saturne, puis une ligne de fracture avec Neptune quasi immobile vers 9° Poissons.

Autrement dit, dans un premier temps (opposition à Saturne), il y a tendance à l'arrêt (l'immobilité, le blocage, la réflexion, l'observation,l'approfondissement, etc...) ; dans un second temps (carré à Neptune), tendance au brouillage (l'immersion, la confusion, la perte de repère, les jeux de miroir, les coïncidences étranges, les réminiscences ou les mirages...). L'ensemble évoquant des territoires inédits et des frontières à franchir.

La question de savoir si c'est négatif ou positif est naïve, car "négatif/positif" sont les deux pôles d'une Réalité qui englobe ou transcende les divisions (fruits des mentalisations !).

En tous cas, la fin mai sera particulièrement intense dans l'ordre de ces transitions...

Ce qui est flagrant, à présent, c'est qu'on achève de quitter un intense travail sur les Signes Cardinaux (milieu de Bélier-Crabe-Balance-Capricorne), commencé début janvier et s'estompant avec la seconde moitié d'avril, et qu'on rentre plus avant dans cette intensification des Signes Mutables. Autrement exprimé, depuis le début de l'année l'accent était porté sur les rapports de l'individu face aux groupes et au monde (S. Cardinaux) ; actuellement, c'est la perspective de la relation à l'autre - le semblable ou l'étranger - qui se profile (S. Mutables). Avec cela se pose aussi la question de l'adaptation à des circonstances nouvelles plus ou moins dérangeantes... Celui qui s'adaptera sera-t'il encore le même ou deviendra-t'il enfin un autre : telle est peut-être l'énigme de ce passage !

En résumé : l'ange ou le mélange. Sachant que qui veut faire l'ange fait la bête, j'ajoute : qui veut faire le mélange fait l'analphabète !!!


La suite, le reste et les détails à l'AS-Troll Café, le lieu où les astres redeviennent verbe pur...
Marin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Marin organise aussi la fête des rêves chaque été, le 7 et 8 juillet : <br /> http://www.fetedesreves.com/
Répondre